06/04/2012

Le gilet du Petit Poucet

Si j'analyse ma production de tricots, elle est essentiellement pour ma pomme.
A part quelques cadeaux pour des lardons de mon entourage, des bonnets et cols d'hiver pour Lui, je tricote égoïstement et je l'assume !
Et puis ce n'est pas de ma faute si je n'ai pas encore de petits à emmitoufler et donc un prétexte à ma lubie...

Et si j'analyse mes envies en terme de modèles, c'est aussi simple. J'alterne souvent les pulls et les gilets, parfois une petite écharpe ou un petit bonnet après un projet boulet.

Ce gilet en l'occurrence a été relativement gonflant.
Après avoir outrepassé l'idée de m'ennuyer en tricotant des côtes, aussi larges soient-elles, je me suis décidée pour ce modèle du catalogue Ph***ar  n°63, une construction sympathique avec une forme kimono et peu de couture au final.
J'avais en stock quelques pelotes "Tobiane" de Cheval blanc, coloris kaki, une laine qui se tient bien mais assez molle pour que les côtes se détendent au blocage.



J'ai décidé de faire des côtes 4/4, histoire de souffrir un peu moins puisque c'est en 3,5... Voilà, voilà. On peut presque lire un bouquin en même temps, le genre de tricot qui se fait sans réfléchir. Voilà, voilà...aucune difficulté.




Puis comme je voulais ajouter un peu de piquant, au lieu des 3 boutonnières prévues, j'ai pensé aux boutons en cuir vert trouvés en vide-grenier pour quelques centimes. Alors j'en ai fait 9. Mais il fallait coudre ces 9 boutons... Bref ! Arrivée au bout de ce projet, je ne suis pas mécontente du résultat, le blocage a bien régularisé les côtes, j'aime beaucoup sa forme un peu tubulaire et la grande rangée de boutons lui donne un peu de pep's.




J'ai toujours su que je n'aimais pas les côtes, à vélo, à pieds, de porc ou de boeuf... il n'y a que côte à côte avec Lui que ça va !

6 commentaires:

  1. Tu me fais rire, en résumé tu as détesté le tricoter mais tu adores le porter, c'est ça ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas détesté, ce fut juste monotone. Mais ça valait quand même la peine.

      Supprimer
  2. ca valait le coup de s'ennuyer un peu le resultat est élégant , j'aime particulierement la ligne de côte qui se finit en v pour mettre en valeur le cou .

    RépondreSupprimer
  3. Je en suis aps fan des côtes à faire, c'est long....
    Mais j'aime bien cette petite fente dans le cou, un peu tentatrice.....
    ;-)

    RépondreSupprimer
  4. J'adore ce gilet, la couleur et tout et tout! Moi non plus je ne suis pas très tricot-altruiste... je me dis que ça viendra peut être avec l'âge :) !

    RépondreSupprimer
  5. Je vois bien le côté "gonflant" de la chose... mais le résultat est vraiment classe!

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires, ils sont toujours les bienvenus.
Je ne peux y répondre via mails mais je vous répondrai dans ce post ou sur votre blog.