03/04/2012

Ma première fois...

C'est drôle comme toutes les premières fois se ressemblent : hésitations, envie mais peur, questionnement, recherche des témoignages pour se rassurer, trouver le bon moment, se lancer un peu maladroitement et finalement, prendre du plaisir.
Je parle juste de mes premières torsades.



Je voulais un bon gros gilet dans lequel m'emmitoufler, utile aussi les matins frais de printemps pour éviter le manteau. J'avais en stock quelques pelotes de Country Tweed de Cheval blanc, une laine un peu épaisse, écrue, parsemée de vert tendre et vert forêt. J'ai cherché des modèles mais je n'ai rien trouvé et puis j'avais une idée en tête... alors des croquis, des calculs, tout ça aux aiguilles 4,5 et en me basant sur des mesures testées et approuvées, j'ai foncé tête baissée. Et puis j'ai détricoté les premiers 20 centimètres. Et si je testais les torsades ? Parce que là, ces kilomètres de jersey, hein...


Boutons vintage


Voilà comment je me suis retrouvée à 5H du matin, une nuit d'insomnie, à tricoter ma première torsade ( très basique mais bon... ) et à parler toute seule en m'extasiant à la vue de ce petit miracle. Bon, je ne peux pas dire que ce fut simple, je pestais en trouvant ça un peu irrégulier ( après lavage/blocage c'est bon ) mais je me suis quand même un peu vantée en Lui faisant voir à son réveil.




J'ai voulu faire des manches ballon en répartissant toutes les augmentations sur le premier rang après les côtes. Au final le résultat est quand même très large et il manquait un peu de longueur, comme souvent puisque j'ai les bras longs.
Je ne me suis pas démontée, plutôt je n'ai pas voulu démonter, quelques tours de crochets et puis ça va bien, hein ! ( cf 1ère photo, les poignets sont...originaux on va dire )
Qui a dit qu'avoir le bras long était une qualité ?

3 commentaires:

  1. Torsades, crochet, création... Te voici donc une reine... J'ai le sentiment que quand tu prends une décision tu ne fais pas les choses à moitié.... J'aime bien l'absence de col et le double boutonnage (cela doit bien porter un nom, mais je l'ignore....).

    RépondreSupprimer
  2. Je suis loin d'être une experte en tricot, mais j'aime les boutons verts d'espoir et les torsades de princesse, j'aime le grain de beauté délicat dans le cou, j'aime tes doigts de fée qui font des petites merveilles.

    RépondreSupprimer
  3. Waouh ! 3 billets à mon retour de Lorient, mazette quand tu t'y mets comme dit Nata, tu ne fais pas semblant :)
    Le gilet est superbe, j'adore également le boutonnage croisé et les jolis boutons vert d'eau...

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires, ils sont toujours les bienvenus.
Je ne peux y répondre via mails mais je vous répondrai dans ce post ou sur votre blog.