05/04/2013

Warm the heart.


En suspension dans cette saison qui s'étire, dans les sentiments contradictoires du moment, dans mes réactions corporelles silencieuses mais brutales, dans cette pénible tendance à anticiper ce qui peut se passer et toujours d'un point de vue négatif. Penser au pire, c'est ne pas avoir confiance. Ne pas avoir conscience que tout est possible si on le décide. Je crois bien avoir perdu la clé, le mode d'emploi de l'optimisme. Je cultive l'art de me gâcher la vie en l'imaginant compliquée quand, sans en être consciente, je suis au début d'un chemin qui se dégage doucement. Une vie pleine de bonheur est à double tranchant. Quand les nuages sont là, on se débat. Pas l'habitude, pas préparée, je plonge la tête dans le sable pour ne pas les regarder et ne pas m'y confronter. Attitude inutile. Mais voilà, je ne sais pas. Pas comment faire, pas quoi penser, pas comment relativiser.

Pourtant, aujourd'hui j'ai fait un grand pas dans la bonne direction. Décider de sa vie, je me suis levée en pensant à ça. En pensant à ma confidente qui est toujours dans un coin de ma tête et qui sait plus que personne. Celle qui m'envoie des ondes et qui sait ce qu'il faut me dire, quand il faut me le dire. Je ne suis pas assistée mais accompagnée. Un peu moins peur même si quand même...

Alors, puisqu'elle m'a donné l'idée, je cherche le défi tricot qui va m'accompagner le soir après le passage de la piquante. Un défi genre très compliqué, très exigeant, pour bien se prendre la tête et ne pas penser à autre chose.


 
 
En attendant de trouver Le projet, je m'offre le "luxe" de tricoter en 100% baby alpaga... un pull fin et réconfortant, de la chantilly dans les doigts pour un tricot qui se veut féminin, bi-goût et scintillant... Même pas peur d'avoir trop chaud !
 

 

34 commentaires:

  1. Le premier me semble parfait pour cet usage!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui...mais j'ai peur de devenir chauve à force ! ^^ Il y a le quill de BT qui me tente bien... à voir !

      Supprimer
  2. De gros bisous pour toi ma belle. le négativisme, ça me connait, penser au pire c'est une seconde nature chez moi, et bien tu vois, même aux chieuses comme nous il arrive des grands bonheurs d'abord. J'ai compris tardivement que j'avais passé beaucoup de temps, trop de temps à me centrer sur moi, moi-même et mon petit nombril (parce que oui, quand on pense qu'il ne peut nous arriver que des choses horribles, on s'imagine un peu que tout dépend de notre petite personne en fait, c'est très narcissique en fait, ces délires de contrôle absolu). Tu fais tout ce qu'il faut, tout ce que tu peux faire pour décider de ta vie, maintenant, il va falloir apprendre à laisser faire, ma douce, laisser les autres te prendre un peu en charge, non pas être passive mais lâcher prise... Les montagnes russes tu vas les vivre, tu verras, l'optimisme et l'espoir reviennent toujours pointer le bout de leur nez à un moment. Et tu oublieras vite les jours sans... Je pense fort fort fort à toi, et le défi tricot c'est une super idée ! J'aime beaucoup le motif du Villeray.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. As-tu pensé à devenir psy ?? Tes mots sont toujours ceux qui font du bien. Merci, merci. Et tu as raison, j'adore ce motif. Je vais l'étudier pour l'intégrer à un pull...

      Supprimer
  3. ahhhlala! Le rock island.... ça c'est du défi! Pour l'instant, moi, je n'ose pas! ...mais si tu te lances, j'attends tes impressions! Je pense que c'est le projet parfait en tous cas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne vais pas me lancer dans cette prise de tête, j'ai trouvé un autre modèle juste pour s'arracher quelques cheveux !

      Supprimer
  4. Pour le rock island, si tu te lances, tu me préviens ? J'ai la laine et le modèle dans mes cartons, c'est motivant de tricoter à deux :-) (Bon, c'est pas comme si j'avais aussi un Quill et un Cœur de Lion sur mes aiguilles...)(On dirait que ce printemps me rend boulimique de shawls...)(Alors que j'ai surtout besoin de pulls et cardigans...)(Mais c'est bon d'être paradoxale, non ?)(Ça se voit que j'abuse des parenthèses ? ^_^) Ta chantilly va être superbe !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je veux bien faire un trio moi !

      Supprimer
    2. ((Marie, j'aime beaucoup les parenthèses)) Mais je crois que le Rock est trop compliqué techniquement et esthetiquement je trouve... duo avec Nata alors ?? ^^

      Supprimer
  5. J'aime bien la deuxième photo : bien pour l'été ! Car, un jour, le soleil et la chaleur seront là.
    Bon courage à toi et bon week-end :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as vu, il est chouette ce motif. Même pour un pull d'ailleurs...je retiens l'idée, je crois avoir trouvé le bon modèle, j'en reparlerai ! Merci Sandrine.

      Supprimer
  6. Ne t'inquiète pas je serai là...et pour le tricot le rock island est pas mal !!!

    RépondreSupprimer
  7. Je pense à toi bichette. On s'est encore râtées aujourd'hui... (je t'envoie un mail)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. nous sommes des buses, mais on va réussir un jour ! ^^

      Supprimer
  8. Si tu vois le verre à moitié vide, alors remplit le un peu plus... bon ce n'est pas une incitation à la boisson ^^ mais à grappiller les petits bonheurs qui passent par là, qu'on oublie... Et là je dis Rock Island !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais remplir ce verre, tu as raison. Ou mon mug, de thé, c'est mieux ^^. Le rock est trop compliqué, je vais partir sur autre chose je crois ! J'en reparle ! merci en tout cas...

      Supprimer
  9. Tu me donnes envie de te suivre dans tes projets de tricot. Et si tu veux on se boit un thé de l'optimisme, dans 10 jours j'ai du temps, et dans 3 semaines, plus d'enfants à la maison...
    PS : J'ai fait ma première représentation en danse africaine ce soir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, un thé de l'optimisme !! Tu me dis, on va bien se trouver 2 heures pendant tes vacances... (tu ne pouvez pas me prévenir que tu dansais en public ??!)

      Supprimer
  10. Courage La Biche,La piquante est passée ici pendant des mois, le négatif permet d'avancer et de mieux rebondir, un jour tout se "transforme" en positif, notre tête est bien faite et les Picardes sont fortes!!!
    Rhoooo...qu'il est beau ce rock island...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon nanou ? Toi aussi ? Tsss... tu as raison, les Picardes sont fortes ! Je crois bien que le Rock est trop "trop" pour moi, je vais passer sur un autre modèle, j'en reparlerai. Bises !

      Supprimer
  11. La vie à double fil, parfois oui, mais il y a du scintillant à venir, tu le racontes si bien!
    et je sens les beaux projets à venir, qui rendent la tête plus légère!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup ton expression de vie à double fil, c'est tout à fait ça. Le scintillant est un dérivatif heureux... merci pour tes mots !

      Supprimer
  12. ouh le rock island!
    Je suis comme toi, j'envisage toujours le pire, je me dis que comme ça je suis préparée au cas où...mais le pire n'arrivera pas Bichette,believe me!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Pat', le pire est toujours craint mais le pire c'est de ne penser qu'à ça ! Alors oust, un rock ou autre chose pour s'arracher les cheveux !

      Supprimer
  13. des bises ma chère Bichette, ça ne tient pas bien chaud mais je t'en envoie des cargaisons...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si si, ça fait chaud ! Et tes bises sont comme le pompon du marin, ça porte bonheur !

      Supprimer
  14. Effectivement, tu vas t'amuser ! Le rock Island est impressionnant, très beau.
    J'ai opté pour plus simple après la piquante : je tente d'apprivoiser le crochet pour faire un gentil Amineko. J'espère en faire un allié pour combattre le négatif. Et comme il a l'air super zen, il t'envoie toutes ses bonnes ondes :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il nous faut un grigri... ici la dentelle, chez toi un petit copain crocheté. L'essentiel est de rester positive donc. C'est bien ça le plus dur. Merci pour tes mots en tout cas !

      Supprimer
  15. Le Rock Island est à tomber par terre!!
    Je t'envoie plein de courage et de pensées positives, celles des autres sont toujours plus faciles à accepter que les siennes propres. Et puis, ça finira par marcher, c'est sûr!!
    Bises Bichette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, le Rock est très beau mais je ne suis pas certaine de le porter... du coup, je cherche encore et je crois avoir une piste! merci en tout cas, pour tes mots.

      Supprimer
  16. Et un petit wave, bon ok pas beaucoup de triturage de neurones mais comme le villeray il fait son effet et idéal pour le printemps surtout dans ma Bretagne, essentiel !! Et concernant cette fâcheuse tendance, garde confiance avec le temps et l'age, on finit par changer sans même s'en rendre compte. Depuis 2 semaines à l'hôpital en neuro à la recherche d'un diagnostic, je me surprends à avoir confiance !! Mais tu es sur la bonne voie, un bon triturage de neurones sur un loisir, rien de tel pour ne pas ruminer les pensées négatives ! Affectueusement.

    RépondreSupprimer
  17. ô la jolie Biche comme je reconnais ce yoyo de tes premières lignes et je sens aussi cette envie, cette ténacité que tu as à lutter contre le "bad mood" et bien que tu penses avoir égarer le mode d'emploi de l'optimisme, je reste persuadée qu'il est bien là au fond de toi juste terrassé par cet luminosité qui ne daigne nous faire honneur de sa présence, les aléas du corps qui joue de manière pernicieuse souvent avec nous. j'espère que depuis ton message tes jolis yeux pétillent de nouveau.
    Sans transition, j'aime les deux premiers modèles et le deuxième peut être davantage mais je dois être influencée par la couleur ;-)

    RépondreSupprimer
  18. Oh que j'ai envie de lire un message tout heureux et plein de bonnes nouvelles ma bichette ...

    RépondreSupprimer

Merci pour vos commentaires, ils sont toujours les bienvenus.
Je ne peux y répondre via mails mais je vous répondrai dans ce post ou sur votre blog.